Un plan pour moi - Ephésiens 2:10

dimanche 21 juin 2015
par  Steve BARNES
popularité : 5%

  • Date du message : 21 juin 2015
  • Sujet : "Un plan pour moi"
  • Texte : Epitre de Paul aux Ephésiens chapitre 2 verset 10 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes à Fréjus

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 51.3 Mo

Un plan pour moi
Ephésiens 2:10
Série : Une grâce pour moi
F21062015

I. Un plan de salut pour moi (Act 2:22-24 ; 4:27-28)

Il est quand même extraordinaire que le disciple Simon Pierre qui, jusqu’après la résurrection de Jésus et même sur le Mont des Oliviers au moment de l’ascension de Jésus, n’avait pas encore compris le plan de Dieu pour le salut des hommes. Le jour de la Pentecôte, il se lève, rempli du Saint Esprit, et il exprime correctement le plan de Dieu. Il dit : "comme vous le savez vous-mêmes ; cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez crucifié, vous l’avez fait mourir par la main des impies" (Act 2:23). Et plus tard, Pierre dira dans une prière : "En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d’Israël, pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d’avance" (Act 4:27-28). Pierre avait enfin compris que Dieu avait un plan de salut qui exigeait la mort de Christ. C’est exactement ce que Jésus avait fait ressortir des Ecritures en montrant aux deux disciples sur le chemin qui mène à Emmaüs (Luc 24:25-27). Pierre déclarera aux païens de Césarée que "Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés" (Act 10:43). Si les prophètes l’ont annoncé c’est bien parce que le plan existait déjà. Paul rappellera au roi Agrippa que Moïse et les prophètes avaient prophétisé que le Christ souffrirait et qu’il ressusciterait des morts (Act 26:22-23). Le passage classique et doit être bien connu de tout enfant de Dieu est cette description de Jésus le Serviteur d’Esaïe 53.

II. Un plan spécifique pour moi (Gal 1:11-24)

L’apôtre Paul, dans sa défense auprès des chrétiens de la Galatie qui s’étaient laissés influencer par l’enseignement des judaïsants, leur rappelle son témoignage.

1. Saul avait été un pharisien (Phil 2:5) tellement zélé pour le judaïsme qu’il était devenu un persécuteur de l’église (Phil 2:6). Il persécutait à outrance et ravageait l’église de Dieu (Gal 1:13). Il surpassait tous ceux de sa génération en ardeur pour la sauvegarde des traditions de ses pères.

2. Saul dit "j’ai été élevé dans cette ville-ci (Jérusalem), et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu" (Act 22:3).

3. Saul avait approuvé la lapidation d’Etienne (Act 8:1)

Comment expliquer qu’il ait fait un tel revirement dans sa croyance au point de déclarer que les païens n’avaient pas à intégrer le judaïsme pour accéder au salut de Dieu ? Christ s’est adressé à lui sur le chemin qui mène à Damas et pendant qu’il méditait la menace et le meurtre des disciples du Seigneur (Act 9:1). Paul avait reçu le message de l’Evangile par révélation et non en consultant les apôtres (Gal 1:15-21). Si tout cela s’était fait, c’est parce qu’il avait été mis à part dès le sein de sa mère et qu’il avait été appelé à annoncer ce message aux païens (Gal 1:15). Dieu avait un plan pour Paul ; il dit à Ananias : "Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël" (Act9:15).

Comment expliquer que nous soyons aux Seigneurs et prêts à vivre pour lui selon des principes différents de ceux qui influencent le monde qui nous entoure ? Dieu, dans sa prescience, nous a connus et nous a choisis ou élus pour que nous devenions obéissants et que nous participions à l’aspersion du sang de Jésus Christ (1Pi 1:2). Dieu nous a vu et il nous a prévus.

III. Un plan générale pour moi (Eph 2:10)

Le passage nous dit que "nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions" (Eph 2:10). C’est après avoir rappelé à ces chrétiens d’Ephèse que c’était bien par grâce qu’ils avaient été sauvés après qu’ils aient exercé la foi en Christ (Eph 2:8). Ce n’est pas par les œuvres (Ep 2:9) qu’ils avaient été sauvés mais maintenant qu’ils sont sauvés, les bonnes œuvres ont une place légitime dans leur nouvelles vie en Christ. "Les bonnes œuvres ne produisent pas le salut mais le salut produit beaucoup de bonnes œuvres" (J. McArthur) ? La volonté de Dieu est que ses enfants soient zélés pour de bonnes oeuvres (Tit 2:14 ). Les bonnes oeuvres ne font pas le disciple de Christ mais elles confirment qu’il est bien un disciple (Jac 2:18).

Paul souligne le fait que nous sommes son ouvrage (son poème). Un grand orateur a été applaudi quand il a récité le psaume 23. L’audience été en pleurs quand le vieux prédicateur, de sa voix casée a récité le même Psaume. Quand on a demandé la pourquoi la réaction était si différente la réponse était : "l’orateur connaît le psaume mais le vieux serviteur de Dieu connaît le Berger". C’est lorsque nous pratiquons les œuvres que Dieu a préparées d’avance pour nous que nous développons une relation avec le Seigneur et que nous le découvrons (Phil 1:6). Notre Seigneur a un plan pour nous "Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est" (1Jn 3:2). Si je suis en Christ, le Seigneur veut nous nous modeler comme un potier l’argile qui est entre ses mains. Faisons-lui confiance ?


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur