Les preuves et les implications de la résurrection de Christ - 1Cor 15:1-11

dimanche 5 avril 2015
par  Steve BARNES
popularité : 6%

  • Date du message : 05 avril 2015
  • Sujet : "Les preuves et les implications de la résurrection de Jésus Christ" (1)
  • Texte : 1 Corinthiens chapitre 15 versets 1 à 11 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 39.7 Mo

Les preuves et les implications de la résurrection de Christ
1Cor 15 : 1-11 ;
Pâques 2015
F05042015

L’apôtre Paul s’adresse à l’Eglise de Corinthe dans cette épitre. Beaucoup avaient cru en l’Evangile tel qu’il leur avait été annoncé. Ce message les avait sauvés et ils ont persévéré dans cet enseignement. Maintenant, suite au contact de certains parmi eux avec des philosophes de l’époque ils suggèrent qu’il n’y a pas de résurrection des morts. Comment peut-on déclarer que la résurrection de Christ est la base même de notre salut et suggérer qu’il n’y a pas de résurrection ? Souvenons-nous qu’il n’était pas plus facile de concevoir la possibilité de la résurrection d’un mort au temps de Christ qu’au nôtre. Nous ne croyons pas en la résurrection de Christ ou la nôtre parce que nous sommes capables de le comprendre. Paul n’a pas cru à la résurrection des morts parce qu’il avait fréquenté les pharisiens plutôt que les sadducéens mais parce qu’il l’avait reçu du Seigneur et qui était conforme aux Ecritures (1Cor 15:3-4).

I. Les preuves avancées par Paul

a) Les vrais croyants sont une preuve de la résurrection de Christ

Tous, dans l’église de Corinthe ne sont pas de vrais enfants de Dieu. Paul écris dans la seconde épitre aux Corinthiens : " Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés" (2Cor 13:5). Ces membres adhérents étaient le moyen par lequel beaucoup de faux enseignements étaient entrés dans l’église créant des divisions (1Cor 3:1-8).
Jésus lui-même avait eu des personnes qui s’affichaient comme disciples. Ils n’ont pas trompé le Seigneur et aussi n’ont-ils pas persévéré jusqu’au bout (Jn 6 : 60, 64, 66).
Comprenez que si les apôtres n’étaient pas convaincu de la mort et la résurrection de Christ, ils n’auraient pas pu endurer la persécution et persévérer jusqu’au bout dans la foi. Les vrais chrétiens de Corinthe avaient fait confiance et placé foi dans l’Evangile tel que Paul l’avait présenté sinon leur foi était vaine (1Cor 15:2).

Il fallait que Christ meure sur la croix pour que nous soyons délivré du péché et pour expier nos péchés. Mais Jésus sur la croix ou dans la tombe ne peut pas nous sauver et nous donner la vie éternelle. " Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification" (Rom 4:24-25). Le Père a prouvé son amour par le sacrifice de son Fils sur l’autel de la croix (Rom 5:8) et il a manifesté sa puissance en le ressuscitant des morts (Rom 1:4).

Il faut croire en la mort et la résurrection de Christ pour être sauvé (Rom 10:9). Celui qui est réellement sauvé va persévérer dans la vie nouvelle et il est le seul qui le pourra. Paul parle de l’évangile " dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé" (1Cor 15:1-2).

b) Les Ecritures attestent de la résurrection de Christ

L’apôtre Paul parle de deux choses qu’il a reçues du Seigneur directement, et non par la bouches des 12 apôtres :
1Cor 11 : 23 - La Cène qui commémore la mort de Christ sur la croix
1Cor 15:3 - La résurrection de Christ que l’on déclare dans le baptême par immersion.

Nous aurions voulu écouter et enregistrer la conversation de Jésus avec les deux disciples sur le chemin qui mène à Emmaüs. Ils étaient déçus par l’abrupte fin du ministère de Jésus. Enfin, c’est ainsi qu’ils le percevaient. La réalité était tout autre. Il a suffit que Jésus leur donne une autre vue sur les paroles prophétiques le concernant pour que leur cœur brûle au-dedans d’eux (Luc 24:32). Jésus n’avait fait que relever, en commençant par Moïse, les paroles des Ecritures qui montraient que le Christ devait souffrir (Luc 24:27). Peut-être avait-il pris des passages évidents comme le Psaume 22 et Esaïe 53. Pierre s’est levé dans les rue de Jérusalem le jour de la Pentecôte qui a suivi la crucifixion de Jésus et a cité le Psaume 16 (Act 2 : 25-28).
Paul déclare aux Corinthiens ce qu’ils savaient déjà mais qu’ils ne devaient pas oublier : " Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures ; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures" (1Cor 15:3-4).

II. Les implications de la résurrection de Christ

Les implications de la résurrection sont nombreuses. Si Jésus est ressuscité, il est donc en mesure de réaliser les promesses qu’il nous a faites telles que : " Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi" (Jn 14:2-3) ou " Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde" (Mat 28:20).
C’est aussi par la résurrection de Jésus Christ est déclaré Fils de Dieu (Rom 1:4). C’est aussi grâce à la résurrection de Christ que nous sommes justifiés devant Dieu (Rom 4:25).

Il y a une extension de la résurrection qui nous affecte dans notre marche quotidienne. L’apôtre Paul développe cette dimension dans Romains 6 (v.1 à14). Le baptême par immersion dans l’eau est l’expression visible d’une réalité intérieure que nous nous sommes identifiés avec Christ dans sa mort et sa résurrection. Nous déclarons donc que nous sommes morts à la vie passée qui était sous l’emprise du péché, et que maintenant nous vivons pour Dieu à la gloire de Dieu. Le salut est par la foi en la mort et la résurrection de Christ et le baptême est l’engagement à vivre en "nouveauté de vie" (Rom 6:4).

Que Jésus Christ soit mort et ressuscité, ce sont les Ecritures Saintes qui le déclarent, et notre vie présente qui l’atteste.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur