Consolez-vous par ces paroles - 1Thes 4:13-18

lundi 9 février 2015
par  Steve BARNES
popularité : 6%

-* Date du message : 8 février 2015
  • Sujet : Consolez-vous par ces paroles
  • Texte : Épître aux Thessaloniciens chapitre 4 versets 13 à 18 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 41.2 Mo

Consolez-vous par ces paroles
1Thes 4 : 13-18
Thème : 1Thessaloniciens
F08022015

« … nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (1Thes 4 : 17).

Les chrétiens de Thessalonique avaient compris que le retour du Seigneur était imminent. Ils ont dû renvoyer une question avec Timothée lors de sa visite auprès d’eux (1Thes 3 : 6). Ils étaient préoccupés par le sort de leurs frères qui étaient décédés depuis qu’ils avaient cru. Ils étaient morts avant le retour du Seigneur. La réponse de Paul est d’après la Parole du Seigneur lui-même (1Thes 4 : 15). Elle vient donc d’une source sûre. Cette parole (« logos ») correspond à deux besoins :
1) Pour qu’ils ne soient plus dans l’ignorance à ce sujet (v. 13)
2) Pour qu’ils puissent se consoler les uns les autres (v. 18)

Il y a parfois une certaine confusion dans l’esprit des uns et des autres au sujet de l’avènement du Seigneur (v.15) qui est aussi appelé le Retour du Seigneur ou la Parousie. La difficulté provient du fait qu’elle se fait en deux étapes. La première étape, que l’on appelle l’Enlèvement, est pour ceux qui sont en Christ (« les morts en Christ  » - v. 16). Elle correspond à la promesse du Seigneur à ses disciples dans la chambre haute quand il leur dit : « Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jn 14 : 2b-3). C’est celle-là dont il parle dans notre passage. La seconde étape est un retour sur terre pour juger ceux qui n’ont pas cru. Elle est appelée « Jour du Seigneur » dans le chapitre 5 (1Thes 5 : 2). Elle correspond au discours du Seigneur sur le Mont des Oliviers dans Matthieu 24-25.

I. Les bases de l’enlèvement de l’Eglise

L’enlèvement de l’Eglise est la suite naturelle de deux vérités clairement déclarées dans l’Evangile. Elles sont (1) La mort de Jésus et (2) La résurrection de Jésus.
Si Jésus est mort, c’est bien parce qu’il savait qu’il apporterait à ceux qui croient quelque chose qu’ils n’auraient pas eu autrement. Nous savons que c’est pour le péché qu’il est mort, sachant que nous n’avions de nous même aucun moyen de nous en défaire. En écartant le péché et en expiant les péchés de ceux qui croiraient, il leur permet de retrouver la communion avec le créateur. Si Jésus est mort, ce n’est pas pour que nous mourrions comme s’il n’était pas mort. Et si nous devons vivre, il est indispensable que nous quittions cette terre qui est sous le jugement à cause du péché.

La deuxième réalité qui nous permet d’espérer d’échapper à la mort qui incombe à chacun, est le fait que Jésus soit ressuscité des morts. Il confirme ainsi, et sa victoire sur la mort, et sa capacité de ressusciter ceux qui sont morts. Paul l’affirme dans ses autres lettres :
« … tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement » (1Cor 15 : 22-23).
« Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance » (1Cor 6 : 14).
« … sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence » (2Cor 4 : 14).

Basé sur ces deux faits confirmés par de nombreux témoins, nous « croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts » (1Thes 4 : 14).
Il est évident que les participants à cet enlèvement glorieux sont ceux qui croient en la mort et la résurrection de Jésus (Rom 10 : 9).

II. La forme de l’enlèvement de l’Eglise

La première chose à noter au sujet de l’enlèvement est qu’il n’est pas question de « quand » mais de « comment » (Voir Act 1 : 7 ).
Avant de s’attarder sur la chronologie des évènements, remarquons la place éminente du Seigneur dans cet aspect de son avènement :
-  « d’après la parole du Seigneur » (v. 15)
-  « l’avènement du Seigneur » (v.15)
-  « le Seigneur lui–même, …, descendra du ciel » (v. 16)
-  « enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs » (v. 17a)
-  « nous serons toujours avec le Seigneur » (v. 17b)

Tout correspond à sa promesse aux disciples (Jn 14 : 2) et au désir exprimé dans sa prière pour les douze disciples et ceux qui croiraient (Jn 17 : 20, 24).

L’essentiel de cet évènement est qu’il s’agit vraiment d’un enlèvement puisque que ceux qui attendent l’avènement rejoignent ceux qui étaient décédés dans la foi et que tous sont emportés dans la présence du Père (1Thes 4 : 16-17). Il y a une glorification puisque tous recevrons un nouveau corps (1Cor 15 : 51-53) pour ressembler à Jésus Christ glorifié (1Jn 3 : 2). Pour ce qui est des morts en Christ, cette résurrection permettra à leurs esprits qui étaient auprès du Seigneur (2Cor 5 : 8 ; Phil 1 : 23 ) de rejoindre leur corps qui ont aussi été rachetés par le sang de Christ (1Cor 6 : 19-20).
Il y a ici vraiment ce qu’il nous faut pour nous consoler les uns les autres et pour ne pas nous affliger comme les païens qui n’ont pas d’espérance (1Thes 4 : 13).

III. Le temps de l’enlèvement de l’Eglise

Plusieurs éléments de l’Ecriture nous permettent de supposer l’époque de l’enlèvement de l’Eglise dans la chronologie des évènements futurs. Le seul livre prophétique du Nouveau Testament (La révélation de Jean) est communément appelé l’Apocalypse. Nous n’avons pas de bonnes raisons pour ne pas croire que la chronologie des évènements de cette révélation est l’ordre dans laquelle ils vont s’accomplir :
1) Jésus qui s’adresse aux églises (chap 2-3) 
2) la Grande Tribulation (chap 4-18) 
3) L’avènement de Christ (chap 19) 
4) le Millénium qui est l’instauration du règne terrestre de Christ (chap 20) 
5) Les nouveaux cieux et nouvelle terre (chap 21-22).

Nous notons deux choses :
1) L’Eglise ou les églises ne sont plus mentionnées à partir du chapitre 4 (Il y a des croyants issus de la Grande Tribulation)
2) L’avènement de l’Agneau au chapitre 19 est pour le jugement de la terre.

Nous suggérons donc que l’enlèvement de l’Eglise se fera avant la période de la Grande Tribulation (Position pré-millénariste et pré-tribulationniste). Ceci permet un temps pour le jugement des croyants devant le tribunal de Christ (2Cor 5 : 10) afin de recevoir leurs récompenses. Ainsi, ils pourront descendre avec Christ pour régner sur la terre (2Ti 2:12 , Apo 20 : 6).

Sachons que même si les choses ne se passeraient pas dans cet ordre, ce qui est certain est que nous seront sauvés pour être avec Jésus dans la gloire. Nous pouvons être confiant à cause de cette Bonne Espérance (2Th 2 : 15-17 – « Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre. Que notre Seigneur Jésus–Christ lui–même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole ! »)

« Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui–même est pur" (1Jn 3 : 3).


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur